index sitemap advanced
Moteur de Recherche: Freefind
400 Artistes & Artisans Inscrits










La maroquinerie est un terme issu du mot maroquin désignant un cuir
de chèvre tanné et teint du côté du poil1, qui a donné son nom à l'industrie et au commerce de
petits objets en cuir. La définition de la maroquinerie reste vague quant à ce qui est appelé
« petits objets en cuir ». Le Petit Robert définit la maroquinerie comme « l'ensemble des industries
utilisant les cuirs fins pour la fabrication et le revêtement de certains articles »2.

On peut donc dire que par élimination, cela concerne tous les accessoires, mettant de côté la sellerie,
les vêtements et chaussures en cuir1.La maroquinerie concerne alors la confection de sacs, de
portefeuilles, de porte-monnaie, ceintures, bijoux etc. Ces objets deviennent d'indispensables
accessoires du quotidien qui résistent au temps et aux chocs. Certains s'accordent à dire que le
temps confère élégance et patine aux cuirs de toutes les époques et de toutes les civilisations3.
Les objets de maroquinerie sont créés avec des cuirs multiples. On distingue les peaux classiques :
le Box (ou cuir de veau), le cuir de bœuf ou de vache, le cordovan (ou cuir de chevreau originellement,
maintenant cuir de cheval) et les peaux exotiques: de mammifères (éléphant, buffle, etc.), de reptiles
(crocodile, serpent, etc.) et de poissons (galuchat, requin, raie, etc.)4,3.L'art de la maroquinerie
existe depuis la nuit des temps, le cuir étant une des premières ressources pour l'Homme.

Elle s'est peu à peu développée, devenant une industrie à part entière, avec des maisons mondialement
connues pour leurs créations artisanales. Par ailleurs, de par sa diversité de produit,
la maroquinerie englobe une multitude de métiers divers, très spécialisés.
Ces métiers font face aux changements de la société, ils doivent donc être en adéquation avec les nouveautés.








*4*


*1*



*1*